ALEA > programme > L'eau

L'eau

Cycle de conférences-débats

Une des caractéristiques de la Terre est la grande quantité d’eau qu’elle retient. Celle-ci influence sa dynamique interne, est dissoute dans le manteau terrestre, détermine la répartition des continents et leurs affrontements au cours des temps géologiques. En circulation permanente entre l’océan - où est née la vie -, l’atmosphère, la surface des terres, son cycle conditionne la distribution des climats et leurs effets, dans l’espace et dans le temps. Elle possède de bien singulières propriétés physiques et chimiques qui en font un excellent solvant.
Cette présence d’eau et ses propriétés ont permis la vie et son développement. Elle représente 65% de la masse de notre corps, où elle participe aux transports de l’oxygène, des nutriments, des hormones, des déchets, aux réactions chimiques qui s’y déroulent, à la régulation de la température.
Toutes les civilisations se sont développées grâce à la présence d’eau. Elle est source d’énergie, facilite les transports, le développement des agricultures, des industries. Inégalement répartie sur les terres émergées, des peuples souffrent de la soif et l’économisent, alors que d’autres la gaspillent. Sa possession n’a jamais cessé d’être un enjeu géopolitique fondamental, engendrant des conflits.
L’urbanisation et sa consommation peu attentive ou raisonnée réduit les réserves, y diffuse des polluants : l’insuffisance de l’eau, sa mauvaise qualité sont alors dues à des excès. Notre civilisation est parvenue à ce sujet à un paroxysme : il convient de développer la sobriété, mieux gérer cette ressource essentielle, veiller à ce que tous les peuples puissent en disposer.
Le cycle explorera, en les contextualisant, les représentations philosophiques, symboliques, scientifiques de l’eau, ses propriétés et utilisations, ses gestions, les choix qui s’offrent à notre société et entre lesquels doit trancher la démocratie.